Brigitte Vivier - thérapeute psychocorporel

Méthodes

Comment la somatothérapie agit

Corps et esprit sont intimement liés ; ce qui se passe dans notre corps influence notre mental et réciproquement.

Le corps porte en lui les mémoires de son vécu personnel. Nos souvenirs douloureux, nos traumatismes anciens, nos blessures intérieures, nos peurs, nos angoisses, nos expériences de vie sont refoulés dans l’inconscient. Ils s’inscrivent dans notre mémoire corporelle formant ainsi une véritable cuirasse protectrice jusqu’à modifier notre posture et notre caractère.

La bonne nouvelle est que notre corps dispose aussi de toutes les ressources pour nous permettre d’évoluer !


La thérapie psychocorporelle vous invite à contacter votre ressenti plutôt que de chercher à comprendre : votre corps montre le chemin… Elle aborde l’être dans sa globalité, dans toutes ses dimensions, qu’elles soient corporelles, mentales, émotionnelles, psychiques, voire spirituelles.

C’est une approche douce permettant la libération des blocages émotionnels qui conduisent aux tensions, douleurs corporelles, mal-être…

Elle aide à dévoiler et à exprimer la douleur et les besoins véritables qui se cachent, à remettre en mouvement et relâcher les traumatismes, les mémoires, les tensions, à se recentrer, à se retrouver.

Lors des séances individuelles, la relation avec le praticien s’appuie sur l’écoute, la bienveillance, le respect et la présence à l’autre, pour déterminer un objectif et un nombre de séances liés à la problématique de corps et de vie.

Les séances espacées et régulières ont pour but de mettre en œuvre l’accompagnement et un suivi de la personne pour qu’elle retrouve équilibre intérieur, connaissance et confiance en soi, dans la finalité de développer un mieux-vivre personnel et relationnel en toute autonomie.

La durée de l’accompagnement peut aller de 10 à 25 séances d’une heure à 1h30 chacune en fonction de votre objectif de départ et de votre évolution lors du travail.

Cette démarche active et responsable demande un engagement de votre part à partir d’un objectif que nous poserons lors des premières séances. Nous établirons, au fil du temps, des points de suivi pour mesurer le chemin parcouru vers une amélioration des symptômes psychosomatiques et des changements de situation de vie.

Techniques utilisées

Toutes les techniques abordées ci-après s’inscrivent dans une démarche de mieux-être à l’exclusion de tout objectif médical ou paramédical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de santé chaque fois que cela est nécessaire et de poursuivre votre traitement.

La Relation d’Aide par le Toucher®

Qu’est-ce que la Relation d’Aide par le Toucher® ?

C’est une thérapie par le corps pour retrouver votre dynamique de vie,une somatothérapie reconnue par la FF2S (Fédération Française de Somatothérapie et de Somatopsychothérapie), un accompagnement psychocorporel, pour vous faire dépasser vos difficultés de vies, en même temps qu’elle vous apporte un mieux-être corporel et un meilleur relationnel.
La thérapie s’appuie sur trois principes :

  1. Toute problématique de vie se retrouve dans le corps et inversement.
  2. Tout changement dans le vécu corporel entraine un changement dans la vie.
  3. La qualité de la relation thérapeute-patient est un facteur essentiel de réussite de l’aide (le terme « patient » est utilisé ici dans le sens étymologique de ‘’patiens’’ = ‘’celui qui souffre’’).


La Gestalt-thérapie

Inventée par Fritz Perls, la Gestalt-thérapie est une des thérapies psychocorporelles les plus répandues dont il disait : « La Gestalt est une méthode trop efficace pour n’être réservée qu’à des malades ! ».

C’est pourquoi, au-delà de l’aspect thérapeutique, elle est souvent présentée comme un art de vivre profondément marquée par les valeurs existentialistes de liberté d’être et de s’exprimer dans le respect de l’originalité de chacun.

Son principe : vous ne devez négliger aucun élément de votre vie, de votre comportement, de votre passé, de votre psychisme ou de votre corps, si vous voulez aboutir au mieux-être et à la guérison et pour cela vous devrez privilégier la description des phénomènes et non leur interprétation.

Dans cette méthode, chaque élément travaillé – par exemple, la façon dont on s’exprime face à autrui – est toujours replacé dans son contexte global et mis en relation avec les autres éléments de notre personnalité.

Pour y parvenir, il faut donc découvrir sa propre unité, sa propre structure interne, dans l’interaction de ses cinq dimensions principales (physique, affective, rationnelle, sociale et spirituelle) et avoir une vision d’ensemble de soi-même (notion holistique du ‘’tout’’) avec l’aide d’un thérapeute fortement impliqué qui s’attachera à centrer la relation sur le « comment ça se passe », plutôt que sur le « pourquoi ».

Ce dialogue permanent client-thérapeute utilise tous les langages disponibles : la parole, mais aussi la posture, tous les gestes et micro-gestes semi-conscients, les émotions explicites ou sous-jacentes.

La démarche se focalise sur les processus continus d’adaptation d’un individu à son environnement proche, sur sa manière unique d’entrer en contact avec ses semblables.

Elle aide à prendre conscience de ses propres modes de fonctionnements habituels, qu’ils soient adaptés à chaque nouvelle situation ou devenus désormais obsolètes.

Elle favorise l’expérimentation du nouveau, du différemment, pour observer ce que cela change en soi et ainsi ouvrir de nouvelles façons d’être en relation et permettre ainsi de choisir parmi les modes possibles d’interaction avec l’environnement, celui qui sera le plus adéquat pour satisfaire son besoin présent.

Les outils les plus courants en Gestalt-thérapie sont :

Le client n’est pas un patient passif qui subit un traitement, mais un client demandeur, un partenaire à part entière, voire un co-thérapeute actif dans son propre traitement. C’est lui qui confère un sens à chaque acte de sa vie et s’il désire changer, c’est en restant lui-même, lui-même autrement et non un autre lui-même (« théorie paradoxale du changement » de Beisser).


Les séances en pratique

Le processus de la relation d’aide se déroule sur une série de séances d’environ 1h (*), une fois par semaine ou tous les 15 jours pour que le bénéfice des séances se cumule.
Votre rythme et vos capacités d’implication et de changement sont respectés.

La première séance

Dans la vie et dans le corps…

Cette première séance nous permet avant tout de nous rencontrer.

C’est l’occasion pour vous d’exprimer ce qui vous amène (votre problématique ou difficulté) à votre choix d’une thérapie brève à médiation corporelle.

Vous êtes invité à parler de vos symptômes corporels et des difficultés de vie que vous rencontrez.
Cet entretien de départ peut être complété au fil des séances selon votre facilité à parler de vous. Il permet d’appréhender votre problématique dans sa globalité corps-esprit et d’aborder votre double objectif de mieux-être dans votre vie et mieux-être dans votre corps.

C’est un espace de parole ouvert et couvert par le secret professionnel. Il pose les bases de la relation de confiance Thérapeute (‘’celui qui prend soin de’’) et Patient (‘’celui qui souffre’’) et de la collaboration pour les prochaines séances.

Nous allons ensuite nous mettre d’accord sur le cadre, c’est-à-dire les modalités pratiques de la thérapie (durée, fréquence et tarif) :

Cette première séance, d’environ 1H30, ne vous engage en aucune manière.

Engagement

Parler de ses difficultés et livrer son intimité à une inconnue ce n’est pas facile. Il est nécessaire pour que votre processus thérapeutique soit efficace que vous vous sentiez en confiance et en sécurité dans une relation thérapeutique fiable.

Nous nous donnons deux ou trois séances avant de nous engager dans ce travail commun, engagement entre nous et, surtout, de vous à vous.

Les séances suivantes

Un engagement mutuel pour une série de séances avec un double objectif corps / vie :

  • C’est votre dynamique intérieure et votre vécu corporel qui articulent les séances comme le meilleur chemin à suivre pour résoudre votre problématique.
  • Chaque séance se déroule à partir du vécu amené.

Les entretiens sont toujours interactifs et en lien avec l’approche psycho corporelle.

Je fais, avec vous, le point sur votre ressenti, comment vous vivez votre vie, ce qui se passe.

Les premières séances vont d’abord vous aider à vous détendre, à vous sentir mieux globalement. Elles permettent de mieux situer vos difficultés et d’installer avec vous une relation de confiance.

En quelques séances les symptômes psychosomatiques s’améliorent souvent rapidement, cependant, pour des résultats durables, il vous faut le temps de clarifier votre vécu et de mettre en œuvre de nouvelles attitudes de vie.

S’en suivra un travail plus spécifique sur l’exploration des différents vécus, tout en vous aidant à clarifier votre ressenti et votre vécu. Toutes les 4 ou 5 séances nous ferons ensemble un point, avec la possibilité d’éventuellement réorienter les séances suivantes.

Certaines séances sont uniquement corporelles, d’autres peuvent être uniquement consacrées à l’intégration :

  • Le travail verbal : l’échange, la présence et l’écoute bienveillante, vous permettront une parole libre basée sur la libre association des pensées, des images et des ressentis.
  • La conduite d’exercices corporels guidés : relaxation, respiration, rêve éveillé, pleine conscience.
  • Le travail avec le toucher thérapeutique : mise en relation avec soi et l’autre par le toucher accompagné d’un échange verbal (intégration).

La fin de la thérapie

L’arrêt se fait lorsque vous estimez que l’objectif de corps / vie est atteint. Vous êtes libre d’arrêter ou de suspendre votre thérapie quand vous le souhaitez.

Une ou deux séances de clôture (que vous annoncez) nous permettrons de valider ensemble la fin de ce chemin commun.

Les dernières séances sont un temps de bilan du chemin parcouru, de reconnaissance des nouvelles ressources dont vous disposez afin de conforter vos nouvelles attitudes de vie.

Nous pouvons programmer quelques séances de suivi plus espacées – ou des séances ponctuelles quand et si cela s’avère nécessaire pour vous – ou, à tout moment, une reprise d’une nouvelle tranche de thérapie.

Les modalités pratiques

Le tarif

Il s’agit d’un accord entre nous posé lors de la première séance.

La fréquence

Les séances ont habituellement lieu toutes les semaines ou toutes les deux semaines.

La durée

La séance dure de 45 minutes à 1h15. Le tarif est ajusté selon la durée de la séance choisie.

Les conditions d’annulation

Vous pouvez reporter ou annuler une séance jusqu’à 48h avant celle-ci. Au-delà de 48h, les séances sont dues.

La confidentialité

Je m’engage à respecter la confidentialité du contenu des séances.

Les interventions en milieu professionnel (entreprises, associations) font l’objet d’un devis avec délivrance d’un cahier des charges.